Il y a quelques mois, j'aurais sans doute mieux fait de ne pas allumer la télé. Ca ne m'arrive pas si souvent que ça en plus ...

Je suis tombée ce soir là sur un petit reportage, sur Tf1 je crois, sur le Thermomix, nouveau modèle. Un poil curieuse, j'ai fait quelques recherches sur le net pour en savoir plus, il avait l'air chouette ce robot de cuisine. Trop tard, l'idée venait de germer dans mon petit cerveau de maman-qui-aime-cuisine-mais-pas-y-passer-des-plombes.

J'ai eu un peu de mal à tomber sur le prix de la bête, mais quand j'ai lu l'info, j'ai été un peu refroidie et j'ai stoppé mes recherches. Plus de 1000euros, quand même, c'est pas donné hein... Franchement, certains vous diront même qu'il s'agit juste d'un BabyCook géant en plus ...  Et puis, j'avais déjà vraiment tout ce qu'il me fallait dans ma cuisine. Vraiment. Si, si, je vous assure ... c'est d'ailleurs pour ça, que j'ai contacté un conseiller de ma région pour une petite démo à la maison. Juste pour voir, pour me renseigner, pour assouvir ma saine curiosité. Parce que je suis vraiment trop faible devant de l'électroménager, avouons-le.

Deux semaines plus tard, j'avais donc convié maman, belle-maman, soeur et belle-soeur, pour "passer un agréable moment convivial en découvrant le Tm5" qu il disait le monsieur, pour découvrir la dernière bête de compet' de Vorwerk. Nous avions au préalable convenu d'un menu simple pour exploiter le robot et de mon côté, j'avais écumé Youtube pour être bien au point et savoir quelles questions poser.

 

f8173a66fb7f77cbe3ce7713723a7fab

Voilà donc la bête !

 

Dimanche, 11h, un sympathique conseiller sonne à ma porte, amenant avec lui le précieux engin ! Bien sûr, j'avais rangé au top ma cuisine, pour faire honneur à l'appareil qui ferait rougir d'envie ( ou trembler de peur!) l'ensemble de mes équipements de cuisine. Normal, il est dit que le Tm5 à lui seul peut remplacer une bonne dizaine de nos électroménagers courants. Mixers, batteurs et autres presse purée avaient  donc de quoi trembler ...

 

Ce jour-là, nous avons réalisé, autour d'un petit apéro ( fallait bien occuper les maris..), un velouté de courgettes, un saumon vapeur, tagliatelles de courgette et purée de panais et un sorbet minute aux fruits rouges. J'avais même prévu de rajouter quelques poivrons dans le velouté de courgette pour mettre le robot au défi de me pulvériser les mini bouts de peau de poivrons qui restent toujours dans ma soupe d'habitude... Défi relevé haut la main pour le Thermomix qui nous a réalisé un velouté d'une douceur ...

Evidemment, tout était exquis. Evidemment, j'ai été conquise. Evidemment j'ai acheté. Evidemment, j'ai douté ensuite.

Le coup cla-ssi-que !

Soyons francs, c'est un sacré investissement et quand j'en ai parlé autour de moi, j'ai vu quelques yeux bien ronds, mais bon, chacun ses priorités leur ai-je répondu. L'idée de vendre un de mes reins m'est bien passée par la tête mais je ne suis pas certaine que ça aurait suffit en plus ... mais comme Vorwerk dispose d'argument de vente bien aiguisés , on vous proposera d'acheter le Thermomix à crédit, avec tellement peu de frais que ce serait bête de se priver ! Depuis maintenant un gros mois, le Thermomix trône sur mon plan de travail et après les premiers jours de tâtonnement, il me sert pour le moment tous les jours, voire même plusieurs fois, dans mes préparations quotidiennes.

J'apprécie les recettes sur la clé, même si je sais déjà cuisiner ( sans prétention, une bonne cuisine de maman simplement), je me laisse guider pour réaliser une bête purée de pomme de terre, je lui délègue le boulot et je file donner le bain au petit lutin, je sais qu'il m'appelera lorsqu'il aura besoin de moi et que je ne retrouverai pas mes pommes-de-terre collées au fond de la casserole parce que j'ai un peu trop tardé à sortir Cerisette de son bouillon ( ou à éponger la piscine après les deux grands!)

 

DSC_0970

 

DSC_0968

 

Idem pour les soupes, je ne surveille rien, il s'occupe de tout et petit plus non négligeable, il est plus rapide qu'une casserole. Il n'y a donc plus d'excuse pour avoir une soupe fraîche tous les soirs, même si c'est un peu la course... c'est Artichaut qui est ravi ... ou pas ;-)

Je dois bien avouer que je suis carrément conquise par ce nouveau jouet, les soupes n'ont jamais été aussi veloutées, même en les passant au blender, ma purée est super onctueuse sans ajouter œuf et fromage, les crèmes dessert sont délicieuses et rivalisent avec notre ami Danotte en deux minutes à préparer, mes compotes sont aussi lisse que les petits pots Andrus ( et ça, les lutins ils aiment ! ) et le soir du réveillon, c'est notre Amix ( piloté par Papa Lutin quand même ) qui s'est chargé de nous préparer un excellent sabayon .. en 10 minutes, l'air de rien !

Si vous voulez plus d'infos pour le Thermomix ( je vous préviens par avance que vous allez rapidement tomber sur un vrai culte du Thermomix chez certaines ... vous sentirez l'amour jursque de l'autre côté de votre écran !), des infos techniques our autres, Google sera votre ami, cela ne manque pas.

 

 

Évidemment , on me pose souvent la question de sa réelle utilité ... autrement dit

" Franchement, tu trouves pas ça carrément exagéré de dépenser autant pour un robot, nan ? T'en as vraiment besoin ? " Notez que ce sont souvent ceux avec un smartphone en poche avoisinant le prix du dit robot qui me posent la question... Et bien non, besoin non, pas du tout. Mais moi ça m'amuse déjà ce genre d'appareil, je suis un peu geek de l'électroménager , c'est ainsi .. Je n'ai pas attendu l'invention du Thermomix pour cuisiner et je sais faire purées , compotes, desserts... avec une casserole merci bien. Mais tout comme je ne retournerais pas laver mon linge à la rivière ou moudre mon blé au moulin, je me dis que tout progrès qui peut nous simplifier un peu la vie est bon à prendre !

Ici, c'est notre Thermomix en pleine préparation des croquettes de fromage du nouvel an