Je vous avais donc laissés au matin du 12 octobre, à moitié désoeuvrée par le calme inhabituel de ma maisonnée  ... mais rassurez-vous, je me suis très bien acclimatée.

Je n'ai pas pu m'empêcher de passer chaque jour quelques temps à l'école, à croire que je ne peux pas décrocher d'un coup. Mes 24 survivent sans moi ( je suis certaine que je leur manque horriblement malgré tout hum huml !)  mais je les laisse sans crainte à BénieJulie qui m'a l'air d'être une perle ... mais demain, c'est juré, je débarque les deux miens et je rentre. C'est mon rendez-vous coiffeur tant attendu, à moi et à moi seule !

Mais si je passe aujourd'hui, c'est pour vous montrer un peu de couture .. elle s'est faite assez rare ces derniers temps, rapport à la vitalité décroissante de mes neurones. Je n'ai presque rien cousu pour NuméroTrois, j'aimerais achever deux petites choses et je compte m'y mettre dès demain. C'est donc une couture d'il y a quelques semaines que je vous montre, il s'agit de la besace des Intemporels d'Astrid le Provost.

Ma Luciole voulait un sac pour emmener ses petites affaires, ses coloriages et autres occupations, un sac un peu de grande mais pas trop quand même .

DSCN1152

DSCN1153

DSCN1154

DSCN1155

Toile marron Ikéa - coton imprimé acheté sur une bourse - attaches cartable Véritas

DSCN1157

DSCN1158

Bilan de l'intéressée : elle aime beaucoup sa besace, surtout depuis qu'un vendeur lui a fait des compliments dessus lors d'un vide-grenier, c'était spontané, je ne lui ai rien demandé à ce monsieur, vous êtes de mauvaises langues !